Pourquoi attirer des gendarmes dans son potager ?

Mélanie Bernard
Publié Mélanie Bernard 20 juillet 2022
Mise à jour 2022/07/20 at 8:22
4 Min de lecture
gendarme insecte

Il est important de prendre des mesures d’entretien lorsque vous avez un potager. Les gendarmes sont les protecteurs de culture qui peuvent vous effrayer. Ils ne représentent aucun danger pour une culture, mais au contraire la protègent. Avez-vous remarqué la présence des gendarmes dans votre potager ? Pas de panique. Découvrez pourquoi vous devez attirer les gendarmes dans votre potager.

Les gendarmes ressemblent à quoi ?

Les gendarmes sont très faciles à identifier grâce à leurs formes et leurs couleurs. Ils ont une forme ovale avec une carapace de couleur noire et rouge. De plus, ils possèdent des ailes postérieures et d’une paire d’ailes antérieures. Les gendarmes mesurent quelques centimètres et leur déplacement est très remarquable, car ils se déplacent en groupe et non individuellement.

- Annonce -

Ils sont inoffensifs et envahissent très souvent les jardins pour subvenir à leur besoin sans détruire la culture. Notez également qu’ils ne sont pas dangereux pour les hommes, car ils ne les piquent pas.

Les gendarmes protègent le potager contre d’autres insectes nuisibles 

Si les gendarmes envahissent votre potager, vous devez être content. C’est quelque chose de bien qui arrive à votre potager. Vos plantes du potager ne courent aucun danger. Les gendarmes sont différents des punaises, car  ils jouent un rôle protecteur pour votre culture.

- Annonce -

Généralement, les gendarmes apparaissent pendant la saison hivernale pour protéger les plantes. Ils se déplacent très souvent en groupe et s’entassent au pied des plantes et les procure la chaleur.  Ainsi les gendarmes protègent les racines de vos cultures contre la fraicheur. Lorsque d’autres insectes destructeurs se circulent dans votre culture, les gendarmes les mangent.

A lire aussi  Comment éliminer le mildiou sur les tomates ?

Les gendarmes ne sont pas nuisibles pour le potager

Lorsque vous avez des gendarmes dans votre potager, vous ne devez pas paniquer. Leurs modes de nutrition n’affectent pas négativement les plantes dans un jardin. Les gendarmes ont un appareil buccal  avec lequel ils sont capables de piquer les feuilles  et de les sucer. Cela peut vous donner l’impression qu’ils sont dangereux pour le potager. C’est tout le contraire, car ils se nourrissent très souvent des fruits et des graines. Ils adorent manger aussi les malvacées et les hibiscus.

- Annonce -

Les gendarmes dans votre potager peuvent aussi se nourrir de certains insectes vivants ou morts. Ainsi, ils débarrassent votre potager des insectes comme les cochenilles ou les pucerons. En se nourrissant des insectes capables de détruire vos plantes, les gendarmes réduisent le risque auquel vos plantes s’exposent. Il est donc important que vous attiriez les gendarmes dans votre potager pour qu’ils soient  le gardien contre les insectes destructeurs.

Les gendarmes participent à l’équilibre de l’écosystème

Dans un écosystème, il y a des animaux et des végétaux qui établissent des relations les unes avec les autres. C’est grâce à ces différentes relations que l’écosystème est maintenu en équilibre. Les interactions entre votre potager et les gendarmes représentent un petit écosystème.

Notez que dans un écosystème il y a le réseau alimentaire dans lequel certaines espèces mangent d’autres animaux avant d’être mangées à leur tour. La même chose se répète dans le potager. Les gendarmes dégradent les végétaux morts présents dans votre potager.

A lire aussi  Comment faire pour élaguer un arbre grand ?

Les gendarmes  en décomposant les feuilles mortes maintiennent l’équilibre de l’écosystème. À la mort des gendarmes, ils seront décomposés par des bactéries et serviront à une source d’énergie pour les plantes du potager.

- Annonce -
TAGGED: ,
Partagez cet article
Publié par Mélanie Bernard
Experte en décoration d’intérieure, Mélanie vous fera découvrir les nouvelles tendances en déco et jardin ; ouvrez bien les yeux !
Laissez un commentaire