Enterrer une piscine hors sol : notre solution efficace

Alexandre Dubois
Publié Alexandre Dubois 10 mai 2022
Mise à jour 2022/11/14 at 6:43
9 Min de lecture
enterrer piscine hors sol

La piscine hors sol a initialement été faite pour être posée à la surface d’un jardin ou d’une terrasse. Il est aussi possible d’enterrer un bassin ayant une structure rigide qui offre plus de résistance.

Le principe est d’enterrer partiellement ou totalement la piscine hors sol afin de mieux l’intégrer au décor de la maison. Peu importe les travaux à réaliser, il faut s’adresser à un professionnel pour éviter les surprises désagréables.

La piscine hors sol : ce qu’il faut savoir ?

Avant de rechercher une solution efficace pour enterrer piscine hors-sol, il faut savoir ce qu’est une piscine hors-sol. C’est une piscine qui n’est pas construite dans le sol. C’est une piscine dont l’installation est assez simple et rapide.

De plus, c’est une piscine dont le coût est abordable. Si vous n’avez pas un grand budget, et que vous n’appréciez pas trop les piscines hors sol, vous pouvez l’enterrer.

Les conditions et les précautions à prendre pour enterrer une piscine hors sols

Avant de commencer les travaux pour enterrer la piscine hors sol, il faut vérifier que le modèle choisi peut être enterré. Pour éviter que la structure s’écroule avec le temps, il est recommandé d’opter pour une piscine en bois catégoriels 4.

piscine hors sol enterrée

Ce sont les plus résistantes. Une fois que vous êtes sûr que la piscine est assez solide, il faut passer aux travaux. Les travaux pour enterrer une piscine hors sols sont semblables à celle d’une piscine creuse. Cela implique plusieurs étapes comme le terrassement, le dallage, le montage de la piscine et la création d’une protection efficace.

A lire aussi  Comment éviter les problèmes de canalisation ?

Comment enterrer efficacement sa piscine hors sol ?

Il existe des précautions et des conditions à remplir pour enterrer une piscine hors sol. Après les avoirs remplis, il faut passer aux travaux. Si vous pensez enterrer la piscine hors sol tout seul, abandonner ce projet est la meilleure chose à faire.

Enterrer une piscine hors sol demande beaucoup de travail et d’énergie.  Il faut faire appel à une équipe expérimentée pour vous aider à réaliser les travaux.

Le terrassement

Qui parle d’enterrer une piscine hors sol parle également de surface plate. Pour réussir l’enterrement d’une piscine hors-sol, il faut commencer par terrasser le sol. Le terrassement doit être bien fait.

De sorte que la surface soit plate et facile à l’usage. Les travaux de terrassement sont réalisés dans le but de niveler et de rendre plat la surface choisie pour l’enterrement de la piscine hors sol.

La dalle de béton

La dalle de béton est la deuxième étape de l’enterrement d’une piscine hors sol. Il faut prendre des précautions contre les mouvements inattendus du terrain. Le plus efficace contre ce phénomène c’est de faire couler une dalle en béton.

Cela, juste après le terrassement de l’espace réservé à l’accueil de la piscine hors sol. C’est dans la concavité de l’espace creuse que la dalle de béton doit être coulée. La hauteur minimum pour cette opération est de 15 cm.

L’installation de la piscine

C’est après avoir effectué le terrassement et le coulage de la dalle, qu’il faut passer à l’installation de la piscine hors sol. Il faut fabriquer une ceinture de protection. Cette dernière n’est pas obligatoire. Elle est facultative selon le type de piscine hors sol à installer.

A lire aussi  Comment rendre sa maison plus ecoresponsable ?

Le remblai

Il faut prendre des précautions pour renforcer la sécurité, et la fiabilité de l’installation. Le mieux c’est d’effectuer un enterrement de la piscine après le remblaiement.

Même si l’opération n’est pas disponible, il faut prendre les dispositions nécessaires pour l’effectuer. Le remblai est perçu comme un dispositif de sécurité pour vous empêcher de vous blesser.

Les démarches nécessaires pour enterrer une piscine

Avant d’enterrer une piscine, il faut adresser une demande d’autorisation aux autorités en vigueur. Surtout pour un bassin dont la superficie est supérieure à 10 m2.  Pour obtenir une autorisation, il vous faut au moins une déclaration des travaux.

Cette autorisation est nécessaire pour les piscines dont la couverture est inférieure à 1, 80m au-dessus du sol. Lorsque la surface prévue pour enterrer la piscine est supérieure à 100 m2, vous devez obtenir un permis d’aménagement. Le formulaire d’autorisation est à remplir en ligne ou auprès de la mairie.

Il faut préalablement collecter tous les documents justificatifs exigés par les autorités. Le dossier doit être ensuite envoyé par courrier à la pairie. Une fois l’autorisation obtenue, vous pouvez démarrer les travaux.

 

Les abris pour piscine hors sol : un atout confort

L’abri de piscine pour les piscines hors-sol permet de répondre aux aspects de sécurité  du bassin tout en contribuant au bon état de l’eau de la piscine en la préservant des pollutions et du refroidissement.

Abri de piscine hors-sol : quelles possibilités en termes de taille ?

Étant donné que, par nature, la piscine hors-sol est une piscine sur-élevée par rapport au terrain qui la reçoit, la plupart des propriétaires de piscine hors-sol peuvent être tentés de croire que pour protéger leur bassin, seul un abri de piscine hors-sol haut pourrait faire l’affaire. Ce n’est pas tout à fait vrai ! En effet, si la piscine hors-sol comporte des margelles voire une plage de piscine sur-élevée, il est tout à fait possible d’opter pour un abri de piscine hors-sol bas ou plat, qui sera fixé sur le bord de la structure du bassin.

A lire aussi  Béton imprimé : inconvénients et avantages

En termes de formes, les fabricants proposent des modèles d’abris qui conviennent aux formes de piscines les plus courantes: des abris pour piscines hors-sol octogonales, des abris de piscines hors-sol rondes, des abris pour piscines hors-sol tubulaires… La société Abris d’Albret est fabricant d’abri piscine en France depuis plus de 15 ans et propose une large gamme, ou encore du sur-mesure.

Quel type d’abri pour une piscine hors-sol ?

Bonne nouvelle : il existe de nombreux types d’abri pour piscine hors-sol ! La variable la plus judicieuse à prendre en compte lors de l’achat de l’abri ? Certainement la nature de la piscine hors-sol en elle-même.

En effet, s’il s’agit d’une piscine hors-sol qui reste toute l’année dans le jardin (piscine hors-sol rigide comme la piscine hors-sol en bois par exemple), il sera préférable d’opter pour un abri de piscine plus esthétique, comme un abri de piscine fixe, coulissant ou amovible, avec une armature en bois, acier ou aluminium. L’abri plat peut aussi s’avérer être une alternative intéressante, dans la mesure où il recouvre le bassin à la manière d’une couverture de piscine, sans en modifier l’esthétique. 

À l’inverse, s’il s’agit d’une piscine hors-sol démontable qui ne va rester dans le jardin que quelques mois par an, un abri de piscine gonflable ou repliable fera parfaitement l’affaire tout en étant plus économique.

À vous de choisir, en fonction de vos besoins, mais aussi de vos désirs et de vos goûts, évidemment !

Partagez cet article
Publié par Alexandre Dubois
Créateur du Site Station Alex, il est un véritable passionné de la construction et du bricolage. Ne ratez surtout pas tous ces conseils, vous risquez d’y apprendre beaucoup de choses…