Comment fonctionne une pompe à eau avec un surpresseur ?

Mélanie Bernard
Publié Mélanie Bernard 18 mars 2024
Mise à jour 2024/03/18 at 2:41
7 Min de lecture
Le fonctionnement d'une pompe à eau avec un surpresseur

Dans de nombreux domaines, il est parfois nécessaire d’augmenter la pression de l’eau pour garantir un usage optimal des installations et des équipements. La pompe à eau et le surpresseur sont deux éléments clés de ce genre de systèmes hydrauliques. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment fonctionne une pompe à eau avec un surpresseur pour mieux comprendre leur utilité et les avantages qu’ils offrent.

Rappel sur le principe de la pompe à eau

Une pompe à eau est un dispositif mécanique qui permet de déplacer un fluide (dans notre cas, de l’eau) en utilisant une force mécanique. Il existe différentes sortes de pompes à eau, notamment les pompes centrifuges ou volumétriques.

La pompe centrifuge utilise un disque rotatif (appelé roue à aubes) pour créer un mouvement de rotation et ainsi générer une pression hydrodynamique. La pompe volumétrique quant à elle fait varier le volume de la chambre contenant l’eau pour provoquer son déplacement. Quoi qu’il en soit, le but principal de ces dispositifs est de fournir une pression suffisante au système hydraulique pour permettre à l’eau de circuler efficacement dans les circuits de distribution.

Fonctionnement général d’une pompe à eau

  1. L’eau s’introduit dans la pompe à travers une ouverture, généralement située sur le côté ou au-dessus de celle-ci.
  2. La pompe transfère ensuite l’énergie mécanique à l’eau via la roue à aubes (pompe centrifuge) ou en modifiant le volume de la chambre contenant l’eau (pompe volumétrique).
  3. Cette énergie permet à l’eau de monter en pression et donc de circuler dans les circuits qui suivent.
A lire aussi  Pourquoi faut-il attendre 3 mois entre le compromis et la vente ?

Maintenant que nous avons expliqué le principe général d’une pompe à eau, voyons comment s’intègre le surpresseur dans ce système.

Le rôle du surpresseur dans un système de distribution d’eau

Dans certains cas, un niveau de pression de base généré par une pompe à eau peut ne pas être suffisant pour garantir une circulation d’eau optimale. C’est là qu’intervient le surpresseur, dont la principale mission est d’augmenter encore davantage cette pression. Il s’agit essentiellement d’un ensemble composé d’un moteur électrique, d’une pompe et d’un réservoir sous pression. Voici les principales étapes du fonctionnement d’un surpresseur :

  1. Le surpresseur détecte que la pression d’eau monte et se met alors en marche pour alimenter la pompe à eau avec plus d’intensité.
  2. Grâce à cela, la pression de l’eau augmente dans le réservoir du surpresseur, permettant ainsi d’alimenter le circuit de distribution avec un niveau de pression supérieur.
  3. Lorsque la pression atteint un niveau prédéterminé, le surpresseur arrête automatiquement son fonctionnement pour éviter d’endommager les installations et les équipements.

Au final, l’action conjointe de la pompe à eau et du surpresseur permet donc d’obtenir une pression optimale dans tout le réseau de distribution hydraulique.

Avantages offerts par un surpresseur

  • Meilleure répartition de la pression : Le surpresseur contribue à réguler et maintenir la pression nécessaire à chaque point d’utilisation, garantissant ainsi un débit optimal quelles que soient les conditions d’utilisation.
  • Réduction des pertes de charge : En augmentant la pression de l’eau, le surpresseur favorise la réduction des pertes de charge dues aux frottements entre l’eau et les parois des canalisations, améliorant ainsi la performance du circuit de distribution.
  • Prévention des problèmes liés à la faible pression : Un surpresseur prévient également les désagréments causés par une pression trop basse, comme les difficultés à alimenter certains équipements ou encore les phénomènes de cavitation.
A lire aussi  Bien choisir son grillage et sa toile d’occultation

Les différents types de surpresseurs

Il existe plusieurs types de surpresseurs pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs. Voici les principales catégories :

Le surpresseur à vitesse fixe

Ce type de surpresseur utilise un moteur électrique fonctionnant à une vitesse constante. Il est équipé d’un pressostat qui permet au système de se mettre en marche ou à l’arrêt selon les besoins de pression du réseau. Les surpresseurs à vitesse fixe sont souvent utilisés pour des installations simples, ne nécessitant pas de régulation très fine de la pression d’eau.

Le surpresseur à vitesse variable

Le surpresseur à vitesse variable adapte sa vitesse en fonction des besoins réels de pression dans le circuit de distribution. Il intègre généralement un variateur de fréquence qui ajuste la vitesse du moteur électrique pour délivrer précisément la pression nécessaire. Ce type de surpresseur offre une meilleure gestion de la consommation énergétique et un meilleur confort d’utilisation.

Le groupe hydrophore

Le groupe hydrophore est un ensemble composé d’une pompe à eau (ou plusieurs pompes), d’un réservoir sous pression et d’un dispositif de commande. Il est conçu pour maintenir automatiquement la pression d’eau à un niveau constant, quelle que soit la demande en eau. Le groupe hydrophore est particulièrement adapté aux situations où les variations de pression sont importantes, telles que les immeubles d’habitation ou les sites industriels.

Pourquoi opter pour une pompe avec surpresseur ?

  • Confort d’utilisation : Une pompe à eau dotée d’un surpresseur offre un confort d’utilisation optimal grâce à la répartition homogène de la pression dans tout le réseau et la capacité du système à s’adapter aux variations de demande.
  • Efficacité énergétique : Les modèles à vitesse variable permettent de réduire la consommation d’électricité, notamment en évitant les démarrages fréquents et les courtes périodes de fonctionnement, qui sont coûteuses en énergie pour les moteurs électriques.
  • Polyvalence : Une pompe avec surpresseur est adaptée à une large gamme d’applications, qu’il s’agisse de l’alimentation en eau potable, de l’irrigation, du refroidissement industriel ou encore de l’extinction d’incendie.
  • Fiabilité : Les pompes et surpresseurs actuels proposent des technologies éprouvées et fiables, gage de durabilité et de longévité pour votre installation hydraulique.
A lire aussi  Comment aménager une cuisine avec ilot central ?

En conclusion, l’utilisation d’une pompe à eau couplée à un surpresseur offre bien des avantages pour garantir une pression optimale et constante dans les circuits de distribution, améliorant ainsi le débit, le rendement énergétique et le confort d’utilisation. Cependant, il convient de choisir le type de surpresseur et la pompe adéquate selon les besoins spécifiques de votre utilisation.

Partagez cet article
Publié par Mélanie Bernard
Experte en décoration d’intérieure, Mélanie vous fera découvrir les nouvelles tendances en déco et jardin ; ouvrez bien les yeux !