Quels sont les inconvénients du béton cellulaire Siporex ?

Mélanie Bernard
Publié Mélanie Bernard 28 novembre 2023
Mise à jour 2023/11/28 at 4:19
6 Min de lecture
béton cellulaire Siporex

Le béton cellulaire est un matériau de construction très répandu et apprécié pour ses nombreux avantages. Néanmoins, il n’est pas dénué d’inconvénients que vous devriez connaître avant de l’utiliser dans vos projets.

Cet article se concentre sur les inconvénients du béton cellulaire Siporex en mettant en lumière les aspects qui peuvent représenter un problème selon votre utilisation.

Inconvénient 1 : Moins résistant que le béton traditionnel

En comparaison avec le béton traditionnel, le béton cellulaire peut présenter une moindre résistance mécanique. Cela signifie qu’il est moins solide et moins durable lorsqu’il est soumis à certaines contraintes physiques.

Ce point peut être particulièrement problématique si vous prévoyez de construire des éléments structuraux ou si la charge supportée par les murs doit être importante. Toutefois, pour les constructions courantes, cette faiblesse ne posera généralement pas de problème.

Inconvénient 1.1 : Résistance au feu moins élevée

Outre la moindre résistance mécanique, la composition du béton cellulaire Siporex implique également une résistance au feu moins élevée que celle du béton classique.

De plus, ce matériau a tendance à perdre de sa structure lorsqu’il est exposé à de hautes températures. Cela peut entraîner des problèmes de déformation et d’affaissement des murs en cas d’incendie.

Inconvénient 2 : Sensibilité à l’humidité

Le béton cellulaire Siporex est un matériau assez poreux, ce qui signifie qu’il absorbe facilement l’eau et retient l’humidité. Selon les conditions climatiques de votre région, cela peut causer des problèmes d’infiltration d’eau dans vos murs ou dallages construits avec ce type de béton.

A lire aussi  Comment installer des portes coulissantes en décoration intérieure ?

Pour éviter cela, il est essentiel de bien traiter et protéger les surfaces exposées à l’humidité par des traitements hydrofuges ou une imperméabilisation adéquate.

Inconvénient 2.1 : Poser des défis pour la pose du carrelage

En raison de sa sensibilité à l’humidité, le béton cellulaire peut aussi poser des défis lorsqu’il s’agit de poser du carrelage sur une dalle réalisée avec ce matériau.

Si le choix de la colle n’est pas approprié ou si le temps de séchage n’est pas suffisamment long, la colle risque de ne pas adhérer correctement au support poreux, causant ainsi un décollement prématuré des carreaux.

Inconvénient 3 : Limitations architecturales

Le béton cellulaire possède certaines limitations architecturales dues à sa structure alvéolaire et sa fragilité. Par exemple, la réalisation de murs très fins ou d’ouvertures particulièrement grandes peut s’avérer complexe à mettre en oeuvre avec ce matériau.

De même, il est déconseillé pour les constructions nécessitant une grande hauteur sous plafond : au-delà de 3 mètres, sa résistance mécanique devient insuffisante.

Inconvénient 4 : Coût élevé

Le béton cellulaire Siporex est généralement plus cher que le béton traditionnel. Son prix peut être jusqu’à 30% supérieur selon les marques et les gammes de produits. Ce surcoût s’explique par la technologie spécifique nécessaire à sa fabrication et le fait qu’il est souvent importé.

Pour les projets soumis à des contraintes budgétaires strictes, cette différence de coût peut être un inconvénient déterminant dans le choix du matériau.

Inconvénient 4.1 : Mise en œuvre plus coûteuse

Outre le coût du matériau lui-même, la mise en œuvre du béton cellulaire Siporex peut également engendrer des coûts supplémentaires. En effet, la pose de ce type de béton nécessite parfois des outils spécifiques ou l’intervention de professionnels formés à cette technique.

A lire aussi  Comment s’appelle une surface de 1000 m2 ?

De même, la finition (enduit extérieur, peinture intérieure) peut être plus coûteuse que pour du béton classique en raison de la porosité du matériau.

Inconvénient 5 : Niveau d’isolation phonique moins élevé

Même si le béton cellulaire Siporex est reconnu pour sa performance en termes d’isolation thermique, il est en revanche moins performant sur le plan de l’isolation phonique.

En effet, sa structure alvéolaire et sa légèreté permettent à une partie des bruits extérieurs de se propager à travers les parois construites avec ce matériau. Si vous habitez dans un environnement particulièrement bruyant, cette caractéristique peut être problématique.

Inconvénient 5.1 : Solution pour améliorer l’isolation phonique

Pour pallier cet inconvénient, il est possible d’améliorer l’isolation phonique du béton cellulaire Siporex en ajoutant un isolant supplémentaire, comme de la laine de verre ou de roche, entre les murs par exemple.

Cependant, cette solution engendrera un coût supplémentaire non négligeable à prendre en compte lors de l’estimation de votre projet.

Au final, chaque matériau a ses avantages et inconvénients

Il est indéniable que le béton cellulaire Siporex possède des atouts intéressants pour certains types de constructions. Néanmoins, ses inconvénients peuvent représenter un frein pour d’autres projets qui nécessitent une plus grande résistance mécanique, une meilleure isolation phonique ou encore une mise en œuvre moins coûteuse.

Comme toujours, il est crucial de bien étudier les spécificités de votre projet avant de sélectionner le matériau le plus adapté à vos besoins et contraintes.

Partagez cet article
Publié par Mélanie Bernard
Experte en décoration d’intérieure, Mélanie vous fera découvrir les nouvelles tendances en déco et jardin ; ouvrez bien les yeux !