Quelle est la différence entre un composteur et un lombricomposteur ?

Alexandre Dubois
Publié Alexandre Dubois 16 octobre 2023
Mise à jour 2023/10/16 at 7:38
7 Min de lecture
lombricomposteur

Dans notre quête pour un mode de vie plus écologique et durable, le compostage est devenu une pratique courante pour réduire nos déchets organiques. Mais saviez-vous qu’il existe deux techniques principales pour le faire : le composteur et le lombricomposteur ?

Ces systèmes permettent tous deux de transformer nos déchets en un engrais naturel riche en nutriments, mais fonctionnent avec des processus et caractéristiques distincts. Alors quelle est la différence entre un composteur et un lombricomposteur ? Explorez les particularités de chaque méthode dans cet article.

Le composteur : un classique du recyclage des déchets

Un composteur est un dispositif qui encourage la décomposition naturelle des matières organiques, comme les épluchures de fruits et légumes, les restes alimentaires, les feuilles mortes ou encore les tontes de gazon.

Cette décomposition se produit grâce à l’action combinée de micro-organismes, tels que bactéries et champignons, ainsi que divers organismes décomposeurs tels que les vers de terre, les cloportes et autres invertébrés. Le produit résultant est un humus noirâtre riche en éléments nutritifs appelé compost.

Les types de composteurs

Il existe principalement trois types de composteurs :

  • Les composteurs en tas à même le sol : Il s’agit d’accumuler progressivement les déchets dans un coin du jardin, où ils se décomposeront naturellement au fil du temps. Cette méthode est simple et peu coûteuse, mais peut être moins esthétique et prendre plus de place.
  • Les composteurs en plastique ou en bois : Ces bacs fermés sont conçus pour contenir les déchets tout en permettant l’aération nécessaire à la décomposition. Ils offrent une plus grande discrétion et sont généralement disponibles en différentes tailles pour s’adapter aux besoins des utilisateurs.
  • Les composteurs rotatifs : Ce type de composteur se présente sous forme de baril rotatif qui facilite le mélange et l’aération des déchets. Il offre une décomposition plus rapide, mais peut demander un entretien plus régulier.
A lire aussi  Qu’est-ce qu’un grillage rigide avec soubassement ?

Le lombricomposteur : la magie des vers à l’œuvre

Un lombricomposteur est un système de compostage qui repose sur l’action des vers de terre pour décomposer les déchets organiques. Les vers ingèrent les déchets et les transforment en matières riches en nutriments appelées lombricompost, également connu sous le nom de vermicompost. Ce procédé est également appelé lombriculture ou lombricompostage.

Caractéristiques du lombricomposteur

Le lombricomposteur est généralement constitué de plusieurs plateaux empilés les uns sur les autres, avec des trous pour que les vers puissent circuler entre les étages. Voici quelques caractéristiques notables de cet ingénieux système :

  1. Il nécessite l’utilisation de vers spécifiques, appelés vers épigés. Les espèces les plus courantes sont Eisenia fetida et Eisenia andrei, également connues sous le nom de “vers rouges” ou “vers de fumier”.
  2. Le lombricomposteur peut être utilisé à l’intérieur ou à l’extérieur, mais demande un contrôle régulier des conditions d’humidité, de température et d’aération pour le bien-être des vers.
  3. Il produit non seulement du lombricompost solide, mais également un liquide appelé “thé de lombricompost” ou “jus de compost”, qui est également très nutritif et bénéfique pour les plantes.

Comparaison entre composteur et lombricomposteur

Efficacité et rapidité

En général, le lombricompostage offre une décomposition plus rapide et plus efficace que le compostage traditionnel. Cela s’explique par l’action ciblée des vers sur les matières organiques, ainsi que la possibilité de contrôler rigoureusement les conditions internes du système. Toutefois, cela implique également une gestion plus attentive et une surveillance régulière du lombricomposteur.

Capacité et encombrement

La capacité d’un lombricomposteur est généralement inférieure à celle d’un composteur classique, notamment parce qu’il supporte uniquement des déchets organiques d’origine végétale et certains types de cartons.

A lire aussi  Nos conseils pour réussir son potager carré

Par conséquent, le lombricomposteur est souvent recommandé pour les petites surfaces ou les personnes produisant moins de déchets verts. Le composteur, quant à lui, permet une plus grande diversité de déchets et convient mieux aux grands jardins ou aux ménages plus nombreux.

Convivialité et entretien

Le lombricomposteur demande davantage d’attention et de soin que le composteur. En effet, maintenir un environnement favorable pour les vers demande une surveillance fréquente des conditions de température, d’humidité et d’aération.

De même, il faut veiller à la nourriture apportée aux vers, en évitant les agrumes, l’ail et les oignons, par exemple.

A contrario, le composteur offre une plus grande simplicité d’utilisation et peut être laissé sans surveillance pendant une période plus longue. Néanmoins, son entretien est tout de même nécessaire pour assurer la qualité du compost et prévenir les mauvaises odeurs.

Impact environnemental

Les deux méthodes ont un impact positif sur l’environnement puisqu’elles favorisent la réduction des déchets et la valorisation des matières organiques en fertilisants naturels. Cela étant dit, le lombricompostage a l’avantage de produire une quantité moindre de CO2 lors de la décomposition comparativement au compostage traditionnel. De plus, le thé de lombricompost produit par les vers est un excellent engrais liquide, réduisant ainsi la nécessité d’utiliser des produits chimiques dans le jardin.

En conclusion, le choix entre un composteur et un lombricomposteur dépend en grande partie de vos besoins spécifiques, de la quantité et du type de déchets produits, ainsi que du temps et des efforts que vous êtes prêt à consacrer à cette pratique écologique.

A lire aussi  Les inconvénients du paillage pour l'amélioration du sol et la protection des plantes

Bien qu’ils présentent chacun leurs avantages et leurs inconvénients, ces systèmes ont pour objectif commun de réduire notre impact sur la planète et d’enrichir nos sols avec des nutriments naturels.

Partagez cet article
Publié par Alexandre Dubois
Créateur du Site Station Alex, il est un véritable passionné de la construction et du bricolage. Ne ratez surtout pas tous ces conseils, vous risquez d’y apprendre beaucoup de choses…