Suspendre votre poêle à bois : astuces et conseils

Alexandre Dubois
Publié Alexandre Dubois 1 avril 2023
Mise à jour 2023/03/28 at 12:35
6 Min de lecture
poêle à bois suspendu

Lorsqu’il s’agit de chauffer votre maison, le poêle à bois est une solution écologique et économique très appréciée. En effet, ces appareils sont non seulement esthétiques, mais aussi performants en termes de chauffage.

Cependant, faire le choix d’un poêle à bois et son installation nécessitent quelques connaissances pour éviter les erreurs et garantir un bon fonctionnement.

Dans cet article, nous allons vous présenter comment suspendre un poêle à bois et évoquer les éléments à prendre en compte lors de cette étape.

Les précautions à prendre avant la suspension du poêle à bois

Avant de passer à l’étape de la suspension du poêle à bois, il est essentiel de vérifier quelques points.

Choisir le bon emplacement

Il est important de choisir un endroit où le poêle pourra être installé en toute sécurité et où il sera efficace pour chauffer la pièce. Il faut notamment veiller à ce que le sol soit adapté pour supporter le poids du poêle et à ce qu’il y ait suffisamment d’espace autour pour assurer une bonne circulation de l’air.

Vérifier les normes et la réglementation

En matière d’installation de poêles à bois, il existe des normes et règles à respecter pour garantir la sécurité des occupants de la maison. Il est donc essentiel de bien se renseigner sur la législation en vigueur dans votre région avant de commencer les travaux.

Prévoir un conduit d’évacuation des fumées

Un système d’évacuation des fumées est indispensable pour assurer un bon fonctionnement du poêle. Il faut donc prévoir l’installation d’un conduit, qui peut être en inox ou en céramique, en respectant les normes en vigueur.

A lire aussi  Tendances 2024 : les vasques qui transformeront votre salle de bain

Les étapes pour suspendre votre poêle à bois

Une fois ces éléments vérifiés, il est temps de passer à la suspension du poêle à bois proprement dite.

Fixer le support mural

La première étape consiste à fixer un support mural sur lequel reposera le poêle. Ce support doit être solide et capable de supporter le poids de l’appareil. Veillez à bien aligner le support avec le conduit d’évacuation des fumées et à respecter les distances de sécurité par rapport aux matériaux combustibles (par exemple, le mur derrière le poêle).

Installer le tuyau d’évacuation des fumées

Le tuyau d’évacuation des fumées doit être adapté au diamètre du conduit prévu dans le poêle et être conforme aux normes en vigueur. Il est généralement recommandé de privilégier un tuyau en inox double paroi pour une meilleure évacuation des fumées et une plus grande durabilité. N’oubliez pas de bien raccorder le tuyau au conduit de cheminée existant et de prévoir un joint d’étanchéité pour éviter les infiltrations d’eau.

Poser le poêle sur le support

Placez ensuite le poêle à bois sur le support mural en veillant à aligner correctement la sortie des fumées avec le tuyau d’évacuation. Il est recommandé de faire appel à deux personnes pour cette étape afin de garantir une manipulation sécurisée et éviter les accidents.

Raccorder le poêle au tuyau d’évacuation des fumées

Connectez ensuite le poêle au tuyau d’évacuation des fumées en utilisant un joint d’étanchéité adapté. Veillez à bien serrer les fixations pour assurer une bonne étanchéité et vérifiez que l’ensemble est stable avant de procéder à l’allumage du poêle.

A lire aussi  Comment entretenir un mini cactus ?

Astuces pour optimiser votre installation

Voici quelques astuces supplémentaires pour vous aider à réussir l’installation de votre poêle suspendu :

  • Pour faciliter la pose du poêle, n’hésitez pas à utiliser des cales ou des supports temporaires lors de la manipulation de l’appareil.
  • Pensez à installer un thermomètre sur le conduit d’évacuation des fumées pour surveiller la température et éviter les surchauffes.
  • Assurez-vous de disposer d’un détecteur de monoxyde de carbone dans la pièce où se trouve le poêle, pour prévenir des risques d’intoxication.
  • N’oubliez pas de réaliser un entretien régulier de votre poêle et de son conduit d’évacuation pour garantir un fonctionnement optimal et sécurisé.

Les avantages d’un poêle à bois suspendu

Un poêle à bois suspendu présente plusieurs avantages par rapport à un poêle posé sur une base :

  • Un gain de place : en étant suspendu, le poêle n’encombre pas le sol et laisse plus d’espace libre dans la pièce.
  • Une esthétique moderne : le design d’un poêle suspendu apporte une touche contemporaine à votre intérieur.
  • Un rayonnement optimal : la suspension du poêle permet une meilleure diffusion de la chaleur dans la pièce, grâce à la circulation de l’air sous l’appareil.

En conclusion, suspendre un poêle à bois est une option intéressante pour optimiser l’espace, améliorer l’esthétique de votre intérieur et profiter d’une chauffe performante. En suivant les conseils et astuces présentés dans cet article, vous serez à même de réaliser cette installation en toute sécurité et dans le respect des normes en vigueur.

Partagez cet article
Publié par Alexandre Dubois
Créateur du Site Station Alex, il est un véritable passionné de la construction et du bricolage. Ne ratez surtout pas tous ces conseils, vous risquez d’y apprendre beaucoup de choses…