Guide pratique pour choisir le meilleur récupérateur d’eau de pluie

Mélanie Bernard
Publié Mélanie Bernard 24 juin 2023
Mise à jour 2023/06/22 at 8:30
6 Min de lecture
choisir un récupérateur d'eau

La préservation des ressources en eau est un enjeu majeur pour notre environnement. L’utilisation d’un récupérateur d’eau est une solution économique et écologique pour répondre à ce défi. Nous allons vous aider à comprendre comment choisir le récupérateur d’eau qui convient le mieux à vos besoins.

Les critères essentiels pour choisir un récupérateur d’eau

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour sélectionner le bon récupérateur d’eau de pluie. Voici les principaux :

  • La capacité du réservoir : Elle doit être adaptée à la surface de votre toiture, ainsi qu’à vos besoins en eau pour l’arrosage ou autres usages. Plus la surface de toiture est grande, plus le volume de rétention d’eau devra être conséquent.
  • Le matériau : Les récupérateurs d’eau sont fabriqués en différents matériaux tels que le plastique, la résine, le bois ou encore le métal. Chacun a ses avantages et inconvénients en termes de coût, d’esthétique et de durabilité.
  • La forme et l’encombrement : Selon l’espace dont vous disposez et l’aménagement de votre jardin, il peut être préférable de choisir un récupérateur d’eau plat ou cylindrique, enterré ou hors-sol.
  • Le système de filtration : Il est essentiel pour éviter que les débris et saletés ne s’accumulent dans le réservoir, et ainsi maintenir une eau propre pour l’utilisation.
  • La descente de gouttière et le collecteur : Ils permettent d’acheminer l’eau de pluie vers le récupérateur. Le choix du collecteur dépendra du type de descente de gouttière (ronde ou rectangulaire) et de son diamètre.
A lire aussi  Spa gonflable : 5 conseils pour faire durer votre spa gonflable longtemps

Choisir la capacité idéale pour votre récupérateur d’eau

Pour déterminer la capacité nécessaire pour votre récupérateur d’eau, il faut prendre en compte plusieurs éléments :

  • La surface de votre toiture : plus elle est grande, plus la quantité d’eau à récupérer sera importante.
  • Les précipitations moyennes dans votre région : cela vous donnera une idée du volume d’eau que vous pouvez espérer collecter tout au long de l’année.
  • Vos besoins en eau : pour l’arrosage, le nettoyage extérieur, etc., estimez la consommation en eau nécessaire pour ces usages.

En général, un récupérateur d’eau avec une capacité de 300 litres convient pour une petite surface de toiture et des besoins limités en eau, tandis qu’un modèle de 1000 litres ou plus sera adapté aux grandes surfaces et aux besoins importants en eau.

Comment estimer la quantité d’eau récupérable

Pour vous aider à déterminer le volume d’eau que vous pourrez collecter, voici une petite astuce : multipliez la surface de votre toiture (en m²) par les précipitations moyennes annuelles dans votre région (en mm), puis divisez le résultat par 1 000. Par exemple :

Surface de toiture : 100 m²
Précipitations annuelles : 800 mm
Quantité d’eau récupérable : (100 x 800) / 1 000 = 80 m³ (soit 80 000 litres)

Choisir entre un récupérateur hors-sol ou enterré

Le choix entre un récupérateur d’eau hors-sol et un modèle enterré dépendra principalement de l’espace dont vous disposez et de vos préférences en matière d’aménagement extérieur.

  • Récupérateur hors-sol : Il s’installe facilement et rapidement, sans travaux de terrassement. Ce type de récupérateur est généralement moins coûteux et plus simple à mettre en place. En revanche, il peut être plus visible et encombrant dans votre jardin.
  • Récupérateur enterré : Plus discret, il nécessite des travaux de terrassement pour être installé. Ce type de récupérateur est souvent plus cher, mais offre l’avantage de ne pas occuper d’espace au sol et de mieux se fondre dans le paysage.
A lire aussi  Tout ce que vous devez savoir sur la résistance au gel de l'azalée japonaise

Les accessoires indispensables pour votre récupérateur d’eau

Pour que votre système de récupération d’eau fonctionne de manière optimale, il est essentiel de bien choisir les accessoires qui l’accompagnent :

  • Collecteur : Il permet de raccorder directement la descente de gouttière au réservoir. Selon le type de gouttière (ronde ou rectangulaire) et son diamètre, vous devrez choisir un collecteur adapté.
  • Filtre : Il est primordial pour éviter l’accumulation de débris et saletés dans le réservoir. Certains modèles de récupérateurs d’eau intègrent déjà un filtre, sinon vous pouvez en ajouter un à l’entrée du collecteur.
  • Pompe : Elle facilite l’utilisation de l’eau stockée dans le réservoir, notamment si vous souhaitez alimenter un réseau d’arrosage ou utiliser un tuyau d’arrosage. Choisissez une pompe avec un débit adapté à vos besoins.
  • Robinets et raccords : Ils permettent de connecter un tuyau d’arrosage ou d’autres équipements pour utiliser l’eau récupérée. Veillez à choisir des robinets compatibles avec votre récupérateur et résistants aux variations climatiques.

En suivant ces conseils, vous pourrez choisir le récupérateur d’eau de pluie adapté à vos besoins et profiter pleinement des avantages de cette solution écologique et économique pour préserver les ressources en eau.

Partagez cet article
Publié par Mélanie Bernard
Experte en décoration d’intérieure, Mélanie vous fera découvrir les nouvelles tendances en déco et jardin ; ouvrez bien les yeux !