Découvrez tous les inconvénients d’une table céramique

Mélanie Bernard
Publié Mélanie Bernard 28 novembre 2023
Mise à jour 2023/11/28 at 5:42
6 Min de lecture
inconvénient table céramique

En décoration d’intérieur, le choix des meubles est primordial pour garantir une harmonie parfaite entre les différentes pièces et créer un environnement agréable. Parmi les éléments essentiels figurent les tables, et plus particulièrement les tables avec plateau en céramique.

Toutefois, il convient de considérer certains aspects négatifs avant de se lancer dans l’achat d’une table céramique.

La fragilité du plateau en céramique

Le premier inconvénient notoire réside dans la fragilité des plateaux en céramique. Bien que cette matière soit reconnue pour sa robustesse face aux variations de température et aux rayures, elle reste sensible aux chocs.

Ainsi, si vous avez l’habitude de déplacer fréquemment vos meubles ou si vous vivez avec des enfants turbulents, mieux vaut opter pour une table dotée d’un plateau en verre ou en bois massif.

L’entretien spécifique de la céramique

La manipulation délicate des tables céramique concerne également leur entretien. En effet, bien que cette matière présente des qualités esthétiques indéniables, comme ses reflets brillants et ses motifs variés, elle exige toutefois un soin particulier.

Pour conserver toute la beauté d’un plateau en céramique, il faut éviter d’utiliser des produits ménagers abrasifs ou contenant de l’alcool. Optez plutôt pour un chiffon humide ou des sprays spécifiquement conçus pour ce type de surface.

Le coût d’une table avec plateau en céramique

Un autre inconvénient majeur concerne le prix des tables en céramique, qui peuvent se révéler assez élevés, surtout si vous optez pour un modèle de designer ou fabriqué sur mesure.

A lire aussi  Crédence de cuisine bleue : Nos conseils pour choisir

Le coût s’explique en partie par la technique utilisée pour mouler et cuire la céramique, mais aussi par les matériaux nécessaires à sa production. Ainsi, avant de vous lancer dans cet investissement, il est essentiel de bien déterminer votre budget et de chercher des alternatives plus abordables.

Comparer les prix et choisir la qualité

Pour faciliter votre choix, n’hésitez pas à comparer les offres disponibles sur le marché, en prenant soin de vérifier la qualité et la provenance des matériaux utilisés pour réaliser chaque table.

Par exemple, certaines marques proposent des plaques de céramique veinées ou texturées, tandis que d’autres optent pour des finitions plus sobres.

  • Vérifiez le type de céramique : certaines sont plus résistantes aux chocs et aux rayures
  • Prenez en compte la taille et la forme du plateau : elles peuvent influer sur le prix final
  • Assurez-vous de la solidité des pieds et du cadre : les structures en métal sont généralement plus durables que celles en bois

L’alourdissement de l’ensemble

En raison de sa composition, la céramique est un matériau plutôt lourd, ce qui peut alourdir considérablement la table. De plus, il faut prendre en compte le poids supplémentaire exercé sur les pieds et la structure du meuble.

Cependant, si vous optez pour une table avec plateau en céramique, veillez à choisir un support robuste, capable de supporter la charge sans faillir.

Penser à une option modulable ou démontable

Si vous prévoyez de déménager ou de changer régulièrement d’ameublement, privilégiez les tables céramique modulables ou démontables.

Ces modèles permettent de désolidariser le plateau du piètement afin de faciliter leur transport et leur stockage. Toutefois, leur montage et démontage répétés peuvent altérer la structure et engendrer des dommages irréversibles.

A lire aussi  Quel style de table base cocooning choisir ?

L’altération des couleurs sous l’effet des ultraviolets

Il convient également de noter que certains types de céramiques sont susceptibles de subir une légère altération de leurs couleurs sous l’influence des rayons ultraviolets émis par la lumière naturelle.

Cela peut s’avérer particulièrement problématique si votre table est installée près d’une fenêtre ou dans un espace très lumineux comme une véranda. Pour éviter ce problème, il est recommandé d’opter pour des céramiques teintées dans la masse ou traitées avec des vernis spécifiques.

Choisir les bonnes teintes et finitions

Dans le même ordre d’idées, il peut être judicieux de privilégier les teintes foncées et les finitions mates, qui ont tendance à moins montrer les éventuelles marques et rayures que les surfaces très brillantes.

De plus, ces choix d’aspect permettent généralement une meilleure harmonisation avec les autres éléments du mobilier et contribuent à créer une ambiance chaleureuse et accueillante.

En somme, les tables céramique offrent un rendu visuel attrayant et se démarquent par leur originalité, mais il ne faut pas sous-estimer certains inconvénients en termes de coût, d’entretien et de durabilité. Il convient dès lors de bien peser le pour et le contre avant de franchir le pas.

Évaluer ces facteurs vous aidera à déterminer si une table céramique répond réellement à vos besoins et exigences décoratives.

Partagez cet article
Publié par Mélanie Bernard
Experte en décoration d’intérieure, Mélanie vous fera découvrir les nouvelles tendances en déco et jardin ; ouvrez bien les yeux !