Quelles sont les normes ascenseur PMR ?

Alexandre Dubois
Publié Alexandre Dubois 19 octobre 2022
Mise à jour 2022/10/19 at 11:44
4 Min de lecture
Ascenseur PMR

Un ascenseur est un moyen de transport souvent présent dans les immeubles et sert à transporter les personnes vers un certain niveau d’étage. Mais malheureusement, plusieurs ascenseurs n’arrivent pas à transporter les personnes à mobilité réduite.

C’est ainsi que l’ascenseur PMR est devenu indispensable pour tous les bâtiments. Cependant, la mise en place de ce moyen de transport doit respecter certaines normes. Découvrez dans cet article les normes à respecter pour un ascenseur PMR.

Quelles sont les dimensions de chaque type d’ascenseur PMR ?

Il existe au total 3 types d’ascenseurs PMR classés selon les exigences de la norme EN81-70. En effet, cette norme fait référence aux conditions d’accessibilité des ascenseurs et permet de classifier ces moyens de transport en fonction de leurs volumes et leurs spécificités. Vous avez :

•    L’ascenseur de type 1

•    L’ascenseur de type 2

•    L’ascenseur de type 3

L’ascenseur de type 1 est capable de supporter un poids de 450 Kg et se distingue des autres par une cabine d’une dimension minimum de 1m×1,3m. Il est souvent conçu de telle sorte qu’il arrive à transporter un handicapé en fauteuil roulant.

Cependant, notez que pour la construction d’un bâtiment neuf ou un immeuble, cet ascenseur n’est pas recommandé par la loi. Pour l’ascenseur de type 2, il est d’une charge de 450Kg et peut transporter une ou plusieurs personnes accompagnées d’un fauteuil roulant. La dimension de la cabine pour cette fois-ci est de 1,1m×1,40 m au minimum.

A lire aussi  Comment monter votre brise vue rétractable ?

L’ascenseur de type 3 est quant à lui réservé aux établissements qui reçoivent un public. Il possède une cabine ayant au moins 1,10m×2,10m et est capable de transporter plusieurs handicapés à fauteuils roulants.

Quelles sont les réglementations à respecter pour l’installation d’un ascenseur PMR ?

Le respect de certaines normes est nécessaire pour l’installation d’un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite. Premièrement, la cabine de l’ascenseur doit avoir une dimension minimum de 1,10m×1,40 m permettant d’accueillir plusieurs fauteuils roulants accompagnés d’autres personnes.

Pour les ascenseurs de type 1, les portes doivent avoir une largeur d’au moins 0,9 m. Les touches de commandes ne doivent pas être situées à une hauteur dépassant 1,30 m. Par rapport au niveau du sol du palier, la précision d’arrêt de la cabine doit être de 0,01m. Évitez également d’installer l’ascenseur PMR en face de l’escalier. L’ensemble de ces normes sont indispensables pour les personnes handicapées et les utilisateurs.

Quelles normes à respecter concernant les personnes présentant des troubles visuels/auditifs ?

En ce qui concerne les personnes vivant avec des troubles auditifs et/ ou visuels, certaines normes sont aussi à respecter. Dans ce cas, l’annonce phonique qui indique le numéro d’étage doit être beaucoup plus importante permettant d’attirer l’attention de ces dernières.

Pour un repérage beaucoup plus simple, il est important d’installer un point tactile sur le numéro 5. La mise en place d’un revêtement de sol de la cabine différent à celui du palier est aussi primordiale. De plus, pour les personnes ayant une difficulté auditive, il est important de rendre disponibles les messages visuels. La présence d’un éclairage sans éblouissement est aussi importante.

A lire aussi  Comment choisir un bon serrurier pour une porte bloquée ?

TAGGED:
Partagez cet article
Publié par Alexandre Dubois
Créateur du Site Station Alex, il est un véritable passionné de la construction et du bricolage. Ne ratez surtout pas tous ces conseils, vous risquez d’y apprendre beaucoup de choses…
Laissez un commentaire