Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

Alexandre Dubois
Publié Alexandre Dubois 26 novembre 2021
Mise à jour 2023/01/20 at 3:49
6 Min de lecture
espérance de vie pompe à chaleur

Investir dans une pompe à chaleur dans le but de faire des économies à long terme est une excellente idée. Mais pendant combien de temps, cette installation vous sera t-elle utile ?

 Quelle est l’espérance de vie d’une pompe à chaleur ?

Tel que soit le type de pompe à chaleur auquel l’on a accès, la durée de vie moyenne reconnue, est comprise entre 15 et 20 ans. Grâce à la manière dont l’installation est faite, il n’est pas étonnant de constater qu’une pompe à chaleur puisse durer à ce point, encore qu’il ne s’agit que d’une estimation moyenne puisqu’en fonction de certains critères, cette estimation peut s’étendre au-delà des  20 ans.

Qu’est-ce qui joue sur la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

Plusieurs critères ou points capitaux jouent énormément sur la durée de vie d’une pompe à chaleur. Au nombre donc de ces nombreux critères, il y a :

L’entretien

Tout appareil ou toute installation que l’on n’entretient pas est susceptible de ne pas faire long feu. L’entretien consiste ici à assurer régulièrement, la maintenance de la pompe. Assurer sa protection contre les intempéries telles que les vents, la pluie et autres, fait également partie de l’entretien d’une pompe à chaleur. Le changement ou le remplacement ou la réparation à temps de certains accessoires sur la pompe aide aussi à prolonger sa durée de vie.

Gardez à l’esprit qu’il est primordial d’avoir une bonne routine d’entretien fait par des professionnels pour sa pompe à chaleur, si l’on veut qu’elle dure dans le temps.

A lire aussi  Quelle est la hauteur d’un immeuble de 2 étages ?

La qualité des matériaux

L’une des choses qui permet de profiter d’une installation, c’est la qualité du matériel utilisé. Pour donc avoir une pompe à chaleur qui puisse résister au temps, il faut que lors de l’installation, des accessoires de choix soient utilisés.

Parlant toujours du matériel, il est important de savoir le choisir en fonction de ses besoins. C’est en cela qu’il est conseillé de bien évaluer ses besoins avant de choisir le type de pompe à chaleur à installer. Si le modèle ou le type de pompe choisi n’est pas ce qu’il faut, les matériels utilisés pour l’installation ont beau être de qualité, la pompe ne va pas durer puisqu’elle sera obligée de se surpasser, ce qui va user très rapidement le dispositif.

Quels sont les différents types de pompe à chaleur ?

Sur le marché, il existe plusieurs types de pompe à chaleur parmi lesquels on peut citer :

La pompe à chaleur air-air

Connue également sous le nom de pompe à chaleur aérothermique, cette variété de pompes à chaleur est l’une des plus accessibles.

La pompe à chaleur air-eau

Cette variété de pompes à chaleur est idéale pour les maisons situées dans des régions dans lesquelles la température est assez douce.

La pompe à chaleur géothermique

Elle est très efficace, mais nécessite des efforts plus importants sur le plan financier à cause de son coût.

La pompe à chaleur hydrothermique

Ce qui fait la différence avec cette variété de pompes à chaleur, c’est son mode de fonctionnement.

Installer une pompe à chaleur dans vos locaux d’entreprise

Si l’on pense souvent aux particuliers lorsque l’on évoque ce dispositif, ce dernier est tout autant disponible auprès des entreprises. La pompe à chaleur représente un effet l’un des moyens d’utiliser les énergies renouvelables dans les TPE (très petites entreprises). De quelle manière ?

A lire aussi  Comment calculer un taux d’endettement pour un investissement locatif ?

Tour d’abord, l’usage d’une pompe à chaleur va permettre de chauffer vos locaux professionnels de manière bien plus propre et moins énergivore. En optant pour un modèle réversible, votre entreprise pourra bénéficier d’air frais dans ses bâtiments de la même manière.

Une pompe à chaleur pourra aussi permettre de fournir de l’eau chaude sanitaire dans vos locaux.

Selon la configuration de ces derniers, mais aussi selon le climat de votre région et le budget dont vous disposez, il sera plus intéressant de se tourner vers une pompe à chaleur géothermique, air-air, air-eau ou hydrothermique. L’usage souhaité de la pompe à chaleur dépendra également de votre secteur professionnel. Si votre TPE est amenée à devoir utiliser beaucoup d’eau chaude dans le cadre de ses activités, un modèle permettant de produire cette eau chaude sanitaire sera donc à privilégier.

Les avantages de la pompe à chaleur sont multiples : économies d’énergie, meilleur confort thermique, réduction de son empreinte carbone. Cependant, son coût est un frein majeur à son acquisition. Pourtant, il existe différentes aides financières permettant d’aider les TPE à accéder à ces installations. On trouvera par exemple des aides octroyées par l’ADEME mais aussi les certificats d’économies d’énergie (ou CEE). Les micro-entreprises et TPE-PME de plus de 3 ans seront quant à elles éligibles au prêt éco-énergie spécialement dédié à aider les entreprises à réaliser leur transition énergétique. Enfin, d’autres aides sont disponibles, notamment sur le plan fiscal avec ce que l’on appelle le crédit d’impôt pour la rénovation énergétique. Celui-ci est applicable aux bâtiments à usage professionnel dans le tertiaire.

A lire aussi  Comment fabriquer un salon de jardin en palette ?
Partagez cet article
Publié par Alexandre Dubois
Créateur du Site Station Alex, il est un véritable passionné de la construction et du bricolage. Ne ratez surtout pas tous ces conseils, vous risquez d’y apprendre beaucoup de choses…