Comment installer un poêle à bois sans conduit de cheminée ?

Alexandre Dubois
Publié Alexandre Dubois 22 janvier 2022
Mise à jour 2022/06/23 at 9:15
8 Min de lecture
poêle à bois sans conduit de cheminée

Si vous habitez une maison sans cheminée, l’installation d’un poêle en bois serait une bonne alternative. Même si certains n’hésitent pas à opter pour les cuisinières électriques et les poêles à gaz, pour d’autres une combustion naturelle est tout ce qu’il y a de mieux.

Toutefois, pour réussir votre coup, vous devez en savoir plus sur l’installation d’un tel système.

Est-ce nécessaire d’avoir une cheminée pour un poêle à bois ?

Si vous vivez dans une maison moderne, vous n’avez pas besoin d’un conduit de cheminée dans le cadre de l’installation du poêle à bois. Toutefois, pour ce qui est de la mise en place d’une cheminée, il faudra déployer plus de moyens que pour une cheminée déjà existante.

En effet, pour ce faire, un système de conduit à double paroi doit être installé en traversant soit votre mur, soit le toit de la maison.

Ceci est d’ailleurs, une façon plutôt économique et surtout aisée de profiter des bénéfices apportés par un poêle à bois dans une habitation sans conduit de cheminée.

L’importance du système de conduit de cheminée à double paroi ?

Il s’agit d’une mise en place qui peut s’avérer très pertinente dans le cadre de ce travail. En effet, ce système à double paroi reste la clé pour réussir l’installation du poêle à bois sans conduit de cheminée. Le système est représenté par une série de tuyaux faits en acier inoxydable que vous pouvez raccorder pour conduire la fumée de votre poêle à l’extérieur de la maison.

A lire aussi  Comment choisir une pompe à chaleur ?

L’installation est constituée d’un tuyau en acier inoxydable entouré d’une isolation conséquente et encerclé d’un autre tube extérieur. Comme cela, la température reste chaude à l’intérieur du conduit et aisément les fumées sont aspirées par le tuyau puis expulsées dehors.

Pour ce qui est de l’installation du conduit de fumée, deux différentes options s’offrent à vous. D’abord, vous avez le choix de le mettre à l’extérieur en raccordant le poêle au tuyau puis en le mettant hors de la pièce à travers un mur extérieur. Le tuyau s’assure ensuite de remonter le long de la maison pour se dégager au niveau de votre toit sans problème.

D’un autre côté, si vous avez opté pour une installation à l’intérieur, le tuyau sera toujours raccordé à la poêle. Mais cette fois-ci devra passer à l’intérieur de l’habitation, prendre par les plafonds et finir à travers le toit pour se vider.

La meilleure solution pour vous dépendra de la situation d’installation et des dispositions. Avec la solution extérieure, le tuyau en acier sera visible le long de votre construction, optez donc pour l’option interne si vous préférez.

Poêle à bois sans conduit de cheminée : comment installer ?

Dans le cadre de l’installation d’un poêle à bois sans conduit de cheminée, le mieux est de faire appel à un professionnel, c’est ce qui est recommandé. Gardez aussi que la réussite de cette installation dépend d’un bâtiment à un autre. Cependant, il vous sera bénéfique de savoir de façon approximative comment la mise en place se fait.

A lire aussi  Spa ou Jacuzzi, quoi choisir ?

Les accessoires nécessaires

D’abord, dans cette installation plusieurs accessoires seront indispensables. Dans un premier temps, il vous faut bien évidemment un poêle qui peut être multicombustible ou en bois. Avant d’entamer les travaux, assurez-vous du fait que votre région n’est pas sous le contrôle des fumées.

Si vous êtes dans une de ces zones règlementées, il va falloir que votre poêle soit approuvé par le DEFRA. Ensuite, il vous faut un tuyau de poêle avec un diamètre qui doit correspondre à votre poêle. Les tuyaux diffèrent également en longueur.

Aussi, vous aurez besoin d’un système de conduit de fumée double paroi et il faudra prendre en compte le diamètre du conduit de fumée qui sera nécessaire pour le poêle.

Si vous voulez que le conduit soit visible une fois installé dans votre pièce, optez pour celui avec des finitions noires, il est beaucoup plus présentable.

Enfin, vous aurez besoin d’un foyer sur lequel sera posé le poêle. Ce dernier doit être fait en matériau incombustible et être épais de 12 mm. Le foyer doit couvrir une superficie de 8440 mm x 840 mm en laissant minimum 225 mm au niveau de la porte de votre poêle.

Installation

Avant de commencer votre installation, vous devez d’abord choisir l’emplacement de votre poêle. En effet, une fois installé, il sera très contraignant et surtout coûteux de déplacer le poêle.

Pour commencer, vous devez décoffrer votre mur et vous arrêter une fois la maçonnerie atteinte. Ensuite, procédez à la pose du foyer et mettez des piliers de part et d’autre de l’emplacement de votre poêle. Ensuite, il faut mettre le poêle en place tout en installant le conduit de fumée qui de son côté doit passer au travers du plafond de votre intérieur.

A lire aussi  Pourquoi opter pour un poêle à bois ?

Après avoir posé le poêle et les dalles de l’âtre, vous pourrez décider si vous préférez laisser le conduit exposé ou si vous aimerez bâtir un conduit de cheminée. Pour ce qui est l’extrémité du conduit, la hauteur de votre cheminée variera en fonction de son positionnement par rapport à votre toiture et aux parties de l’habitation. Vous pouvez opter pour un faux conduit de cheminée pour servir de couverture au conduit et dans ce cadre, il sera emboité par des briques.

Le prix de l’installation

Le coût de votre opération d’installation de poêle à bois sans conduit dépend principalement de l’envergure des travaux à exécuter. Ainsi, la facture variera selon les cas que présenteront les installations. Attendez donc d’avoir un devis pour avoir une idée plus claire de ce que ces travaux vous coûteront réellement.

En plus des pièces et accessoires cités plus haut, d’autres détails interviennent en ce qui concerne le prix.

D’abord, il y a la main d’œuvre, qui sera conséquente aux moyens déployer pour la réalisation des travaux. De plus, la mise en place d’un faux conduit fera augmenter le coût des travaux en général.

Aussi, il peut arriver que vous payiez pour des inspections, mais cela ne sera pas nécessaire si l’installation a été assurée par un ingénieur agréé. Enfin, d’autres frais extras viendront s’ajouter comme l’approvisionnement en combustible et les coûts du ramonage.

Partagez cet article
Publié par Alexandre Dubois
Créateur du Site Station Alex, il est un véritable passionné de la construction et du bricolage. Ne ratez surtout pas tous ces conseils, vous risquez d’y apprendre beaucoup de choses…