Quelle épaisseur pour un bardage de bois ?

Alexandre Dubois
Publié Alexandre Dubois 16 mai 2022
Mise à jour 2022/06/23 at 9:16
4 Min de lecture
épaisseur bardage en bois

Dans le cadre de nombreux travaux, le bois est l’un des matériaux les plus utilisés. En ce qui concerne le bâtiment ou le secteur de l’immobilier en générale, le bois est très pratique que ça soit pour la terrasse, la charpente, les fenêtres, les portes, etc.

De manière générale, il est très pratique que ce soit pour un réaménagement, d’une déco ou encore pour un bardage. En ce qui concerne le bardage de bois naturel, plusieurs aspects sont à prendre en compte : forme, composition, essence, classe, traitement, finition.

Mais très souvent nombreux sont ceux qui banalisent le bardage de bois naturel en termes d’épaisseur. Quelle épaisseur faut-il donc pour un bardage de bois naturel ?

Bardage de bois : Généralité et Caractéristiques

Le bardage de bois naturel est un revêtement qui a pour but d’embellir une façade, de contribuer à l’isolement thermique, de protéger contre les intempéries et de résister aux chocs. Il est constitué d’élément de bois mince comme : les lames de bardages, les panneaux, les bardeaux…

bardage en bois

Ces éléments doivent respecter les spécifications établies dans le NF DTU 41.2. (Document Technique Unifié) et la norme produite NF EN 15146 que ce soit pour leur dimension, leur conception et leur en œuvre (pose). C’est-à-dire :

  • Essences : feuillus (chêne, châtaignier …) et résineux (douglas, pins, épicéa, mélèze …)
  • Type de bardage : Il existe plusieurs solutions techniques de bardage bois dont notamment : lames de bois massif, bardeaux en bois massif, lame de bois lamellé-collé, bois composite, etc.
  • Dimensions : varie selon le type de bardage.
  • Humidité : l’humidité du bois mis en œuvre ne doit pas être supérieure à 18 %.
  • Finition : les éléments de bardages peuvent recevoir une finition (lasures, peintures, saturateurs, vernis) pour assurer une fonction décorative et protectrice contre le vieillissement d’aspect du bois.
  • Traitement : suivant l’essence de bois utilisée, la classe d’emploi et la conception de l’ouvrage, les éléments de bardage peuvent nécessiter un traitement de préservation afin d’assurer à l’ouvrage une longévité satisfaisante.
A lire aussi  Comment choisir un kit panneau solaire ?

Lame d’air

En réalité, l’épaisseur de bordage correspond à l’épaisseur des lames.

Une lame d’air ventilée est un espace libre entre le bardage et le nu extérieur du mur support pour permettre l’évacuation de l’humidité provenant d’infiltration ou de condensation.

L’utilisation de lame d’air ventilée est obligatoire et indispensable pour la pérennité du bardage. Son épaisseur minimale est de 20mm pour un support d’entraxe d’au plus 40 cm. Par contre les lames de section trapézoïdale en western Red Cedar et mélèze sont d’épaisseur 13mm. L’épaisseur minimale pour les entraxes des supports supérieurs 40 à 65 cm est de 18mm.

Le débit minimal en tout point de la lame d’air est de 50 cm² par mètre linéaire de bardage. S’il y a plusieurs étages, soit le débit de la lame d’air est augmenté soit il est nécessaire de la fractionner. La lame d’air est correctement ventilée si elle dispose d’une entrée (ventilation basse) et d’une sortie (ventilation haute) directement vers l’extérieur (les sorties de ventilation dans la zone de couverture/toiture sont proscrites). Ceci afin de permettre une bonne circulation du flux d’air sans entrave.

Toutefois, l’épaisseur de bordage de bois naturel varie d’un type de bordage ou à un autre et aussi du type de pose de bordage.

Partagez cet article
Publié par Alexandre Dubois
Créateur du Site Station Alex, il est un véritable passionné de la construction et du bricolage. Ne ratez surtout pas tous ces conseils, vous risquez d’y apprendre beaucoup de choses…